LATEST STORIES
PLACES DE MARCHÉ
TAXE DE VENTE AMÉRICAINE
TVA Britannique
TVA UE
TAXE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES
TPS/TVA CANADIENNE
REP
8

8 questions sur le certificat de revente

Par / Dans TAXE DE VENTE AMÉRICAINE / November 30, 2023

Les certificats de revente permettent aux vendeurs d’acheter des produits auprès de producteurs ou de grossistes sans taxe de vente. En règle générale, ils achètent des biens pour les revendre aux clients finaux, qui paient alors la taxe de vente.

Lors de l’achat, le vendeur présente ce certificat au fournisseur de biens. Ensuite, le vendeur des marchandises n’ajoute pas de taxe de vente au prix.

Ces certificats peuvent être délivrés pour une fourniture spécifique ou pour l’ensemble d’un contrat.

 

Qui a besoin d’un certificat de revente?

Un certificat de revente vous permet d’acheter des choses sans payer de taxe de vente, à condition que vous preniez des dispositions pour revendre ces marchandises par la suite. Cela montre que vous êtes partenaire du producteur ou du vendeur des marchandises et que vous envisagez de les vendre plus tard.

Vous pourriez avoir besoin d’un certificat de revente si vous êtes:

  • Un magasin: vous achetez des objets auprès de fabricants ou de vendeurs et vous les vendez aux personnes qui les utilisent.
  • Un distributeur: Vous achetez des choses auprès de producteurs ou de vendeurs pour les revendre à d’autres entreprises qui les revendent à des personnes qui les utilisent.
  • Une personne qui vend des choses: Vous pouvez remettre un certificat de revente à un producteur ou à un grossiste des biens que vous vendez.

 

Comment obtenir un certificat de revente?

L’obtention d’un certificat de revente dépend de l’endroit où vous vous trouvez, mais le plus souvent, cela comprend les étapes suivantes:

  • Inscrivez-vous pour un permis de taxe de vente.
  • Émettez un certificat de revente à l’aide d’un modèle spécifique à l’État, remplissez les détails commerciaux nécessaires et les détails de l’achat.

Différents États ont leurs propres règles qui doivent être indiquées dans le certificat. La plateforme Lovat permet la génération de certificats de revente.

 

Comment utiliser un certificat de revente?

Les entreprises ne devraient utiliser des certificats de revente que pour les objets qu’elles revendront. Il est essentiel de respecter les lois des États, car leur mauvaise utilisation peut entraîner des problèmes juridiques.

 

Idées fausses sur les certificats de revente et erreurs courantes

  • Utiliser un certificat de revente pour des objets personnels.

Il n’est pas permis d’acheter des choses pour soi-même avec un certificat de revente. Un propriétaire d’entreprise a fait cela pour obtenir du mobilier de bureau et a été condamné à une amende suite à un contrôle fiscal. Ils ont dû payer la taxe de vente, des intérêts supplémentaires et des amendes.

  • Acheter des articles non destinés à la revente.

Un certificat de revente sert à acheter des choses que vous vendrez à d’autres. Un magasin a été condamné à une amende pour l’avoir utilisé pour acheter des choses pour lui-même, sans payer de taxe de vente. Les entreprises doivent vérifier ce qu’elles peuvent acheter avec ce certificat. Si une entreprise envisage d’acheter des biens à utiliser dans le cadre professionnel, par exemple un ordinateur portable pour ses propres employés, dans ce cas, la taxe de vente doit être payée et il n’est pas nécessaire de délivrer un certificat de revente.

  • Non-respect des exigences en matière de certificat de revente spécifiques à l’État.

Différents États ont des règles différentes pour les certificats de revente. Une entreprise travaillant dans de nombreux États utilisait un seul certificat partout, ce qui était une erreur. Cela a causé de gros problèmes dans les États qui avaient besoin de leurs certificats. L’entreprise a dû payer des impôts et des amendes en souffrance pour résoudre ce problème. La plateforme Lovat propose des modèles de certificats pour chaque État.

 

Suivre les règles et les points juridiques

L’administration fiscale de votre état peut vérifier souvent votre entreprise. Ils veulent s’assurer que vous utilisez des certificats de revente uniquement pour les produits que vous revendez. Vous devez être prêt à ces contrôles et éviter les ennuis.

Un bon conseil est de conserver tous vos papiers et reçus lorsque vous achetez des choses avec des certificats de revente. Cela montrera que vous êtes honnête et conforme. Si vous êtes audité, vous pouvez prouver que vous avez tout fait correctement.

 

Certificat de revente ou certificat d’exonération fiscale

Les certificats de revente et les certificats d’exonération fiscale sont des documents nécessaires aux acheteurs de la chaîne d’approvisionnement pour éviter la taxe sur les ventes.

Un certificat de revente montre qu’un acheteur va vendre les produits d’un producteur ou d’un fournisseur. L’acheteur délivre ce certificat qui comprend:

  • Le nom et l’adresse de l’acheteur;
  • Numéro d’enregistrement de la taxe de vente de l’acheteur;
  • Le nom et les coordonnées du vendeur;
  • Quels produits il couvre;
  • Quand il expire.

Ce certificat permet à un vendeur d’acheter des biens sans taxe de vente, car il les vendra à des clients qui paieront ensuite la taxe.

Un certificat d’exonération fiscale peut être délivré par une entité exonérée de taxe de vente, par exemple une école, une association caritative ou une autre activité exonérée. Une telle entité doit être enregistrée auprès du bureau des impôts comme exonérée pour des types d’activité spécifiques.

Des exemptions peuvent être accordées en fonction de la nature du produit (par exemple un produit alimentaire), auquel cas il n’est pas nécessaire de délivrer un certificat d’exemption.

 

Renouvellement et expiration

Les certificats de revente sont généralement délivrés pour un an. Les entreprises doivent vérifier la date d’expiration et obtenir de nouveaux certificats avant que les anciens ne soient épuisés. Si un certificat de revente n’a pas de date d’expiration, une période de validité est déterminée par l’État. Par exemple, en Californie, le certificat est valide jusqu’à sa révocation par écrit par l’émetteur. Dans le Maryland, le certificat expire 5 ans après sa délivrance.

 

Vérification des certificats de revente

Le vendeur doit s’assurer que le certificat de revente est authentique et valide. Cela implique:

  • Vérification du numéro de permis: assurez-vous que le numéro de permis de l’acheteur est exact et actif.
  • Évaluation de la validité du certificat: confirmez que le certificat n’a pas expiré et répond aux exigences spécifiques à l’État.
  • Tenue de registres: Tenir des registres des certificats de revente à des fins d’audit.